thérapie de l’hiver

thérapie de l’hiver

Le blues de l’hiver : une thérapie

Lorsque l’hiver arrive, beaucoup se comportent comme des marmottes : elles se retirent dans leur tanière. Ils dorment plus et, pendant les heures de veille, ils s’assurent qu’il y a suffisamment de graisse d’hiver. Pas étonnant que l’ambiance descende jusqu’au sous-sol.

 

La dépression hivernale – que faire ?

Un blues de l’hiver peut en être la conséquence. Mais vous n’êtes pas obligé d’accepter des symptômes dépressifs comme la dépression et le manque d’entrain. Les sports de plein air et l’exercice physique sont bons pour la dépression hivernale. En faisant une demi-heure – ou mieux une heure – d’exercice chaque jour, vous pouvez prévenir activement le blues de l’hiver.

Car sous l’influence de la lumière du jour, on peut s’imprégner du soleil et notre peau produit de la vitamine D essentielle. La vitamine D est considérée comme un facteur de protection contre de nombreuses maladies, dont la dépression. Notre stimulant naturel de l’humeur, la sérotonine, hormone du bonheur, et la mélatonine, hormone du sommeil, ont également besoin de la lumière du jour pour rester en équilibre.

Plus de lumière est particulièrement utile contre les dépressions hivernales. Voici comment vous pouvez l’obtenir :

En plein air, bien sûr – en marchant, en faisant du vélo, de la randonnée, de la marche et du jogging

Devant une lampe à lumière du jour spéciale ou une lampe à vitamine D à l’intérieur


Avec le sport contre la dépression hivernale

Des études le prouvent : la dépression saisonnière ne dépend pas seulement de la lumière du jour qui est disponible à l’extérieur, mais aussi de notre “comportement lumineux” individuel. Les personnes qui sont souvent à l’extérieur, même par mauvais temps, sont moins sujettes à la dépression hivernale. Pour ceux qui ne peuvent ou ne sont pas autorisés à sortir, la luminothérapie ou la photothérapie est une bonne alternative pour prévenir et traiter la dépression.

L’exercice physique nous permet d’équilibrer nos hormones. La transmission des substances messagères du cerveau, telles que la sérotonine et la noradrénaline, s’améliore. Le sport libère également des opiacés heureux et l’hormone de la conduite, le cortisol.

Votre programme d’exercice pour l’hiver. Choisissez un sport d’endurance en plein air. Vous pouvez progresser rapidement avec elle – si vous le faites deux ou trois fois par semaine.

Faites du jogging ou marchez. En plus de renforcer votre confiance en soi, vous bénéficierez du soleil et de la vitamine D. La vitamine D protège contre la dépression.

Faites du vélo. Bien emballé, c’est amusant même en hiver.

Allez vous promener. Regardez le ciel de temps en temps. La lumière du jour stimule la production de substances messagères dans le cerveau.

Conseil : faites du sport en groupe, la motivation est alors meilleure.

 

Avec la lumière contre la dépression en hiver

La luminothérapie est une méthode de thérapie complémentaire reconnue pour la dépression, qui est utilisée notamment pour la dépression hivernale. La lampe à lumière du jour, certains disent aussi lampe à vitamine D, se transmet à notre corps et surtout à l’œil : c’est un jour d’été très lumineux. Sa lumière bleue à ondes courtes stimule notre dynamisme et notre humeur.

Les lampes à lumière du jour contre la dépression – comment elles sont utilisées. Suivez les avis sur ce site.

Il a été prouvé que la lumière très vive, dans laquelle les rayons UV ont été filtrés, aide à lutter contre le blues de l’hiver et est également utilisée comme thérapie supplémentaire pour la dépression classique. Chaque matin, vous êtes assis devant une lampe spéciale de 2 500 à 10 000 lux pendant 30 à 40 minutes.

Toutes les 90 secondes, vous devez regarder directement dans la source de lumière pendant trois secondes pour stimuler le cerveau à libérer des hormones via la rétine de l’œil. Après deux à trois semaines, il devrait y avoir une amélioration. Ceux qui souffrent notoirement de dépression hivernale peuvent poursuivre leur traitement tout au long de l’hiver.

Asseyez-vous devant la lampe de jour ou la lampe à vitamine D au petit matin. Si vous êtes déprimé, il vaut mieux se lever tôt de toute façon. Parce que le matin, l’encerclement insensé des pensées est le pire.

Attention : Pour certaines maladies oculaires, une lampe à lumière du jour est contre-indiquée. Parlez-en à votre médecin.

Dans les cliniques, mais aussi dans les cabinets médicaux, il y a des salles lumineuses où les patients reçoivent la luminothérapie. Vous pouvez également acheter une lampe pour la maison. Certaines compagnies d’assurance maladie en couvrent le coût.

 

Le solarium, un remède contre le blues de l’hiver ?

Sur le lit de bronzage, nous devons garder les yeux fermés à cause des radiations. Ainsi, aucun rayon lumineux ne pénètre dans notre rétine et aucune hormone n’est libérée dans le cerveau. C’est donc pour cela que c’est interdit. Cependant, la lumière du solarium stimule la production de vitamine D par le corps lui-même. Pour le niveau de vitamine D, cependant, un bain de soleil artificiel à petites doses toutes les deux semaines est tout à fait suffisant. La dose doit être suffisamment faible pour empêcher la peau de rougir ou de bronzer. Cependant, les médecins ne recommandent pas de se rendre au solarium en raison de la dépression saisonnière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *